Activités récentes à JINUKUN

Du 31 mars au 2 avril 2014, JIUKUN a organisé un atelier pour valider les résultats de l’étude qu’il a conduite sur les pratiques agro-écologiques au Bénin et dans quelques pays de la sous région (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal et Togo). Plus d’une quarantaine de participants ont fait  des contributions pertinentes pour la plupart, en vue d’améliorer le rapport présenté par JINUKUN et qui est disponible ci-après.

Du 3 au 4 avril 2014, une vingtaine de participants sélectionnés parmi ceux de l’atelier précédent ont travaillé pour réviser le curriculum du cours régional Afrique francophone que JINUKUN a organisé annuellement de 2007 à 2012. Le contenu du cours a été revu en prenant en compte les résultats de l’étude. Désormais, JINUKUN abordera la problématique de l’introduction des OGM dans l’agriculture, l’alimentation et l’environnement face à l’agro-écologie. Le nouveau cours s’adressera en priorité à des producteurs / productrices agricoles, qui auront l’occasion de comparer les deux solutions, afin de se faire leurs propres opinions. Lire aussi les deux rapports ci-joints.

RAPPORT ATELIER DE VALIDATION-FINAL-mai 2014

RAPPORT ATELEIR REVISION COURS REGIONAL-final-mai 2014

Rapport final sur etude agroo-ecologie18052014-2

Publicités

Le G8 ne peut garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle des peuples

La question du G8 refait surface au Bénin pendant que l’Agence Nationale de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle se donne pour objectif de rendre opérationnelle l’accord du G8 avec le Bénin, sous le leadership de l’Allemagne. Rappelons ici la déclaration des OSC d’il y a environ un an.

 

G8 New Alliance PR French

Les pesticides sont mal évalués et menacent la santé publique

Une nouvelle étude de l’équipe du Prof. Séralini démontre que 8 pesticides sur 9 testés sont jusqu’à 1000 fois plus toxiques que leurs « principes actifs » sur des cellules humaines. Le Roundup est parmi les herbicides et les insecticides les plus toxiques testés.

Les pesticides sont mal evalues et menacent la sante publique

Bonne lecture

Sommé de retirer son article scientifique par le journal qui l’a publié, Séralini refuse

Sous une pression énorme de l’industrie, le journal qui a publié un an plutôt l’article scientifique du Prof. Séralini demande à l’auteur de le retirer. La manipulation et le cynisme sont à leur comble. Séralini refuse, bien sûr. Eric Meunier explique la manœuvre dans cet article que nous avons pris à InfOGM.

Bonne lecture.

 

Seralini refuse de retirer son article scientifique

Séralini demande des études de toxicité chronique sur les OGM

Le Journal de l’Environnement publie une interview du Prof. Séralini, qui revient sur la nécessité de procéder à des études de toxicité chronique sur les OGM.

Voici l’interview reprise du Journal de l’Environnement.

Seralini demande des etudes de toxicite chronique sur les OGM

Bonne lecture.

Séralini, les OGM et les rats

L’étude du Prof. G.E. Séralini a levé le voile qui cachait les pratiques des instances qui autorisent les OGM dans le monde et la responsabilité (ou l’irresponsabilité) subséquente des pouvoirs publics qui ont à charge la sauvegarde de la santé publique. L’article visé en objet revient brièvement sur les travaux de Séralini et aborde de façon succincte les critiques qui en ont été faites.

SERALINI, les OGM et les rats

Bonne lecture

René M. SEGBENOU

Le Parlement Européen dit non au maïs TC 1507 de Pionneer

La questionnement du Prof. Séralini et son équipe sur la validité des procédures d’autorisation des OGM fait son chemin. Le Parlement Européen vote majoritairement contre l’autorisation du maïs en objet, tant que les procédures d’évaluation n’auront pas été revues.  Le vote du Parlement Européen est l’expression du doute progressivement partagé par les États Membres sur les conditions d’autorisation des OGM.

Cet article a été repris de InfOgm, que nous remercions pour le suivi vigilant qu’il fait des questions du génie génétique et des OGM.

Le parlement UE refuse le mais TC1507 de Pionneer

Bonne lecture.